IMG_1478

L’association Claude Guyot présente à Paris à la Commémoration du 11 novembre


« Père la victoire » mais aussi « briseur de grèves », cette figure incontournable de l’histoire de France ne laisse personne indifférent.

Le président de la République Emmanuel Macron a commémoré ce samedi sa première cérémonie du 11-novembre, 99 ans après l’Armistice qui a mis fin aux combats de 14-18, avec un détour remarqué par le musée Georges Clemenceau à Paris.

Le président de la République a notamment visité, avec Jean-Noël Jeanneney, président de la fondation du musée, le cabinet de travail et la bibliothèque (demeurés figés dans le temps depuis sa mort en 1929) de celui qui était devenu pour la seconde fois président du Conseil il y a 100 ans, en 1917.

Le chef de l’Etat a également déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, située en bas des Champs-Elysées.

71862D52-99A5-4261-BA6E-B031064927E8-12789-00000B4BC89778CB_tmp

IMG_1486

C’est à cette cérémonie qu’Hadrien Lacoste et Jacques Perot, respectivement president et vice-président de l’Association Claude Guyot, ont participé ce matin devant la statue du Tigre sur les Champs-Elysées.

Après François Mitterrand et Jacques Chirac, Emmanuel Macron a donc choisi de saluer la mémoire du « Père la victoire » qui « a su rassembler et donner à ses hommes le sursaut patriote pour défendre notre nation ». Un hommage circonscrit au rôle joué par « le Tigre » à la fin de la Première guerre mondiale alors que la France prépare les commémorations du centenaire de la fin de la Grande guerre.

L’Elysée réfléchit déjà aux commémorations du 11 novembre 2018, qui sera l’occasion d’une grande cérémonie où seront invités les 80 pays belligérants, allant de l’Australie, au Canada et aux pays africains. Avec pour fil rouge la figure de Georges Clemenceau.

BA320042-38F1-4C5B-A5A1-6F0D3958BCEC-12789-00000B4C0586C9E0_tmp

Jacques Perot, Tristan Clemenceau, Hadrien Lacoste et les descendants de Georges Clemenceau.

0A96EC63-9C23-4DDF-A7F0-A8A5D5D7A8D2-12789-00000B4C3AFBFD43_tmp

Yaël Perl Ruiz (arrière-petite-fille du Capitaine Dreyfus), Hadrien Lacoste, Martine Le Blond Zola (arrière-petite-fille d’Emile Zola, présidente de la Maison Zola, Musée Dreyfus), Jacques Perot.

IMG_1478

IMG_1484

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *