La Rafle du Val d’Hiv… il y a 80 ans 

C’était à Paris les 16 et 17 juillet 1942. Pour cet anniversaire, la Fondation pour la Mémoire de la Soah de Drancy présente une exposition jusqu’au 22 décembre des derniers écrits des victimes car comme le dit si bien l’adage les écrits restent.

La rafle du Vélodrome d’Hiver, souvent appelée « rafle du Vél’d’Hiv » est la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre les 16 et 17 juillet 1942, plus de treize mille personnes, dont près d’un tiers d’enfants, sont arrêtées avant d’être détenues au Vélodrome d’Hiverdans des conditions d’hygiène déplorables et presque sans eau ni nourriture pendant cinq jours, mais aussi dans d’autres camps. Ils sont ensuite envoyés par trains de la mort vers le camp d’extermination d’Auschwitz. Moins d’une centaine d’adultes en reviendront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *